R&D

« AER Technologies n’a de cesse d’innover dans le but de proposer des solutions adaptées aux nouvelles exigences et règlementations de plus en plus contraignantes pour les établissements de santé.

AER Technologies axe notamment sa recherche fondamentale sur la formulation de nouveaux catalyseurs pour offrir encore plus de performance dans le domaine du traitement d’air.

Plus particulièrement, il s’agit du développement de nouveaux catalyseurs, de la nature et de la géométrie de leur support, de l’optimisation de la consommation énergétique des réacteurs, de la nature et des propriétés des adsorbants, de leur méthode de régénération et de solutions complémentaires ou synergiques.

Depuis 2017, la société a fait le pari d’innover sur de nouvelles technologies en devenir, en particulier dans le domaine du nettoyage et de la désinfection des surfaces avec la volonté de proposer des solutions plus respectueuses de l’environnement et des personnes.

La recherche appliquée concerne les technologies que nous avons développées et qui sont embarquées dans nos systèmes, plus spécifiquement les catalyseurs et leur action dans l’environnement en prenant toujours en compte la spécificité des polluants à traiter.

Une partie importante des travaux de recherche est menée dans notre laboratoire de recherche et développement (R&D). Tous nos concepts sont ensuite éprouvés durant plusieurs mois sur le terrain, dans l’environnement même de nos clients.

En collaboration avec nos partenaires et notre Bureau d’Etudes, nous personnalisons des solutions modulables et silencieuses afin qu’elles soient déployées rapidement même de manière temporaire en cas de contamination ou d’urgence qu’elle soit pandémique, qu’elle représente un risque d’exposition chimique ou qu’elle soit déployée en renforcement des systèmes de traitement d’air existants notamment pour l’accueil de patients immunodéprimés.

AER Technologies s’est dotée en 2017 d’un pôle d’Expertise COV et d’analyse de l’air qui travaille en étroite collaboration avec la R&D afin de mieux comprendre les mécanismes d‘élimination de tous les contaminants présents dans l’air, d’apporter de nouveaux moyens d’analyse très précis permettant de caractériser les risques d’exposition chimiques (par exemple : laboratoires, salles de désinfection / stérilisation, risques liés aux traitements médicamenteux en chimiothérapie, …)

L’originalité de notre démarche est de combiner plusieurs technologies avec l’objectif de proposer des solutions adaptées aux nouveaux enjeux (destructions des microorganismes, performances sur l’ensemble des polluants gazeux présents dans les locaux, économie d’énergie sur les coûts d’exploitation selon la RT 201, …) ».